Lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale

    198

    Le Centre de ressourcement, de réinsertion et d’intervention (CRRI) et Radio Gaspésie, en collaboration avec le CIRADD et le comité consultatif de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale de la MRC Côte-de-Gaspé vous propose du 16 au 20 octobre une semaine thématique sur la sensibilisation de la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale.

    Les monologues

    Jacqueline Bouchard ce fait la porte-parole de l’expérience des personnes rencontrées dans le cadre du projet d’écriture de monologue du CIRADD. Les expériences ont été reformulées pour préserver la confidentialité des personnes.

    Voici une liste d’outils pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale : http://www.pauvrete.qc.ca/campagnes-2/campagnes-contre-prejuges/

    L’enregistrement des monologues c’est fait avec des personnes impliquées dans la communauté. Elles s’exprimeront sur leur expérience pendant la semaine thématique à
    10 h 40 dans l’émission « Mon amour de musique ».

    Qu’est-ce que la pauvreté?

    La pauvreté peut être définie comme la « […] condition dans laquelle se trouve un être humain qui est privé des ressources, des moyens, des choix et du pouvoir nécessaires pour acquérir et maintenir son autonomie économique ou pour favoriser son intégration et sa participation à la société1 ». On peut également définir la pauvreté d’une personne comme étant sa difficulté à répondre à ses besoins essentiels qui sont de s’alimenter, de se loger ou de créer des liens sociaux, par exemple.

    L’état de pauvreté ou la défavorisation revêt ainsi deux principales dimensions, l’une matérielle (AVOIR) et l’autre sociale (ÊTRE). Alors que la première reflète la privation de biens et de commodités de la vie courante, la seconde renvoie à la fragilité du réseau social et des liens avec la famille et la communauté.

    Source : Portrait social de la pauvreté et de l’exclusion dans La Côte-de-Gaspé 2013 

    Qu’est-ce que l’exclusion sociale?

    L’exclusion sociale se comprend comme le sentiment d’un individu à l’égard de sa société, de vivre un manque d’utilité sociale, de ne pas apporter suffisamment à la société, de ne pas faire partie d’un groupe et de ne pouvoir en partager les valeurs de manière durable5 . Elle peut aussi se comprendre comme un phénomène externe à un individu, qui apparaît à l’intérieur d’une société, entre groupes de personnes, lorsque sont attribués des statuts sociaux, qu’ils soient conscients ou non (on peut exclure ou bien s’exclure sans pour autant le vouloir ou chercher à le faire).

    Source : Comprendre sans coller d’étiquettes – Étude qualitative sur les préjugés et la stigmatisation envers les personnes en situation de vulnérabilité dans la MRC de La Côte-de-Gaspé 2016