4 plaintes contre le maire de Cloridorme feront l’objet d’une enquête

1093

4 plaintes ont été retenues contre le maire sortant de Cloridorme, hier, par la Commission municipale du Québec.

À Sainte-Anne-des-Monts se tenaient  les audiences de la Commission municipale en éthique et déontologie visant à déterminer la recevabilité de treize manquements allégués du maire sortant de Cloridorme, Marc Caron.

Le procureur de la Commission, Me Nicolas Dallaire a été le seul à faire des représentations auprès du juge Thierry Usclat. L’avocat a demandé à ce que onze des treize manquements soient rejetés en raison de leur manque de précision et de fondement. Ainsi, des plaintes concernant des sorties médiatiques du maire Caron contre ses conseillers ou d’avoir fait ouvrir le chalet des sports sans consulter son conseil municipal ont toutes été rejetées.

Au final, quatre plaintes feront l’objet d’une enquête et seront plaidées devant la Commission municipale du 28 au 30 novembre prochain à Gaspé.

La première allègue que Marc Caron aurait déposé de la neige sur une route de Cloridorme dans le but de nuire à un employé municipal. La deuxième fait état de la divulgation d’informations sur des dossiers en cours.

Quant à la troisième plainte retenue, elle est en lien avec une demande qu’aurait faite Marc Caron à un employé municipal pour qu’un camion ramasse son bac à ordures. Finalement, la dernière plainte qui fera l’objet d’une enquête concerne l’utilisation d’un véhicule appartenant à la municipalité pour effectuer des emplettes personnelles.

Conseillé par son avocat, Jules Grenier, le maire sortant de Cloridorme s’est retenu de tout commentaire. La suite des procédures se déroulera le 28 novembre à Gaspé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here