400 nouveaux étudiants indiens et chinois au campus montréalais du Cégep GÎM

158

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles attend 400 étudiants indiens et chinois à son campus de Montréal, en janvier.

La vitesse d’émission de visa pour les étudiants étrangers a été ralentie, ce qui a fait passer le nombre d’inscriptions d’environ 500 l’an dernier à 250 cet automne.

Le directeur du cégep, Yves Galipeau, note toutefois un retour à la normale qui s’observe par une hausse des inscriptions à la session d’hiver et qui pourrait grimper à 600.

Pour desservir cette clientèle désireuse d’étudier au Canada, qui est en forte croissance, l’institution veut être autorisée à ouvrir de nouveaux programmes, ce qui implique de changer les règles actuelles du moratoire sur le développement des programmes au collégial.

 

Pour le moment, ce sont essentiellement des étudiants de diverses régions de l’Inde et, dans une moins grande proportion, de la Chine qui sont recrutés. Tout en continuant à développer ces marchés, le cégep lorgne vers le Brésil, la Corée du Sud et le Vietnam.

En collaboration avec le Collège Mattrix qui s’occupe du recrutement, les formations offertes sont variées. Le cégep présente des AEC en administration, en technologie de l’information, en technique de l’informatique et depuis peu, une formation en soins dédiés aux personnes âgées et une autre en éducation à la petite enfance.

Ce campus à Montréal a procuré en moyenne depuis 2015 250 000 $ par année en nouveaux revenus autonomes nets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here