Le Musée surpris par les propos de la CSN

658
Le Musée de la Gaspésie, en janvier dernier. Photo: Geneviève Patterson

Le Musée de la Gaspésie est surpris de la façon dont la CSN a annoncé la syndicalisation de ses employés.

 

Dans un communiqué publié mardi, le syndicat expliquait que les travailleurs avaient opté pour la syndicalisation en raison du mode de gestion adopté par la direction pour la révision des politiques de travail.

Selon la CSN, le climat de travail était aussi devenu tendu et extrêmement difficile avec la direction.

La présidente du conseil d’administration du Musée de la Gaspésie, France Côté, explique ne pas comprendre ces affirmations et qu’elle n’a reçu aucun commentaire en ce sens de la part des employés.

 

France Côté précise que le Musée de la Gaspésie a tenté de réviser les politiques de travail avec un comité formé d’employés et qu’effectivement cela n’a pas fonctionné.

Selon le syndicat, plusieurs employés étaient exclus de ce comité. La présidente précise que la syndicalisation arrive, selon elle, au même résultat que ce qui était proposé par le musée aux employés.

 

France Côté souhaite maintenant arriver au même but recherché par la négociation d’une future convention collective, soit le mieux-être des employés.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here