Québec pourrait finalement permettre les forages dans les cours d’eau

288

La porte reste finalement ouverte aux forages pétroliers à l’intérieur des cours d’eau, dans la version finale des règlements sur les hydrocarbures, contrairement à ce qu’affirmait Pierre Moreau, cet été.

Dans cette dernière version dévoilée hier, on peut y lire que le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles peut octroyer une autorisation de forage dans un lac ou une rivière si le titulaire du permis démontre que les activités prévues ne compromettent pas l’intégrité et la conservation du cours d’eau. Une étude technico-environnementale signée par un ingénieur indépendant devra l’appuyer.

Le gouvernement a toutefois ajouté 3 cours d’eau gaspésiens aux 13 qui étaient déjà épargnés par les forages au Québec, soit la baie de Gaspé, la baie de La Malbaie et la baie des Chaleurs.

Rappelons cependant que Pierre Moreau avait publié un communiqué de presse en août dans lequel il affirmait dire non aux hydrocarbures en milieu hydrique. Il avait fait ce commentaire :

 

Plusieurs groupes environnementalistes provinciaux sont étonnés ce matin et affirment que le ministre Pierre Moreau a induit la population en erreur.

Cette 3e version des règlements, qui avait été soumise à des consultations publiques, entrera en vigueur d’ici 15 jours.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here