Dominic LeBlanc ouvert à changer les règles pour homard

424

Le ministre des Pêches et des Océans avoue que le plan protection des baleines noires pourrait être modifiée pour les pêcheurs de homards.

Le protocole prévoit la fermeture d’une zone de pêches lorsqu’une baleine noire y sera observée. Afin d’éviter des incidents, le ministère fermera d’autres zones situées autour du mammifère pour tenir compte de son déplacement.

Selon le directeur du Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie, cela signifie qu’une baleine aperçue au large de Percé ferait ainsi fermer la zone de pêche jusqu’à Newport.

 

O’Neil Cloutier affirme que ce protocole ne tient pas la route, puisqu’on ne retrouve pas de baleine dans de faibles profondeurs où les pêcheurs déposent leurs casiers.

 

Pour sa part, le ministre Dominic LeBlanc, explique qu’il est possible que des baleines fréquentent des endroits avec des profondeurs d’une centaine de pieds. Il se dit prêt cependant à permettre la pêche au homard à des profondeurs moindres.

 

Le ministre des Pêches et des Océans affirme que des modifications au protocole de gestion pourraient être apportées durant ou après la saison de pêche.

Entre temps, la Loi sur les pêches sera appliquée pour les pêcheurs de homard qui ne respecteraient pas la réglementation pour la protection des baleines noires.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here