Un chiffon imbibé d’huile de lin en serait la cause

1600

L’incendie aux résidences du Cégep de la Gaspésie et des Îles serait dû à la combustion spontanée d’un chiffon imbibée d’huile de lin.

Selon l’assureur qui a fait enquête, ces derniers jours, l’hypothèse la plus probante serait que le feu aurait débuté dans une poubelle de l’atelier-entrepôt où se trouvaient les linges.

L’inspecteur a également signifié qu’aucun manquement n’avait été commis par un employé du cégep et que le bâtiment répondait aux normes de sécurité.

Jusqu’ici, 165 étudiants sur 280 ont pu regagner leur logement. Les autres sont hébergés chez des parents, des amis ou à la résidence de l’école C.-E.-Pouliot.

Le pavillon X des résidences a complètement brûlé le 16 mai. 19 étudiants ont tout perdu. La campagne de financement mise sur pied par le cégep pour venir en aide à ceux qui n’avaient pas d’assurance a d’ailleurs passé le cap des 3500 $.

Le cégep confirme qu’il reconstruira la partie détruite des résidences, mais les plans demeurent à clarifier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here