Interdiction de produits marins au E.U., un report bien apprécié

189
Des crabiers à l'oeuvre. Photo: Archives.

L’Association québécoise de l’industrie de la pêche se réjouit de la décision des États-Unis de repousser d’un an sa réglementation qui doit limiter les importations de produits marins provenant de pays qui ne protègent pas suffisamment les baleines noires.

 

Nos voisins du Sud avaient accordé au Canada un délai de 5 ans, à partir de 2017, pour développer des mesures de protection similaires aux standards américains.

L’AQIP, qui représente les transformateurs de produit marin comme le homard et le crabe des neiges, croit que ce report donnera plus de temps pour améliorer les méthodes de protection.

Le directeur, Jean-Paul Gagné, explique que depuis les dernières années le travail se poursuit avec Pêches et Océan pour convaincre les Américains de nos bonnes pratiques.

L’industrie a conçu plusieurs équipements pour protéger les baleines noires des empêtrements avec différents types de cordages.

 

Même si pour l’instant les produits ciblées par le risque d’interdiction sont surtout le crabe des neiges et un peu le homard, les changements climatiques pourraient changer la situation dans le futur, selon Jean-Paul Gagné :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here