Le droit de préemption pour contrer la pénurie de logements

271
Méganne Perry Mélançon dans son bureau, à Gaspé. Photo: Geneviève Patterson.

Méganne Perry Mélançon va déposer un projet de loi qui viendrait donner plus de pouvoir aux municipalités pour l’achat d’immeubles ou de terrains pour contrer la pénurie de logements.

Il s’agit du droit de préemption, qui est le droit légal qu’une municipalité possède comme acheteur prioritaire d’un bien, afin d’y réaliser un projet au bénéfice de la communauté.

Selon la députée de Gaspé et porte-parole en matière de logement, autant les grandes que les petites villes doivent jouer un rôle dans l’implantation de logements sociaux sur leur territoire. Toutefois, elles ont besoin d’outils légaux.

 

En ce moment, seule la Ville de Montréal a ce droit et le Parti Québécois voudrait donc l’étendre à toutes les villes du Québec pour avoir un autre levier de développement de logement sur son territoire.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here