« De ta force de vivre » : l’universalité d’une histoire personnelle

111
Photo: Gracieuseté

Un des plus grands tabous de la société est sans aucun doute la mort et le deuil. L’actrice Marie-Ève Perron a perdu son père en 2016, au terme d’une longue maladie qui a bouleversé ses croyances et ses convictions. Le mardi 27 septembre à 20h au Centre de création diffusion de Gaspé, elle nous présente sa pièce de théâtre « De ta force de vivre », une autofiction avec une portion documentaire qui questionne le rapport que nous entretenons avec la mort.

Caroline Farley a discuté avec Marie-Ève Perron de cette pièce dont elle est l’auteure et la metteure en scène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here