Début des pulvérisations de la SOPFIM

115
Une tordeuse des bourgeons de l'épinette. Photo: Archives.

La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies a débuté ses pulvérisations aériennes d’insecticide biologique par avion partout en région la semaine dernière.

Ces interventions vont nécessiter le déploiement de plus de 60 employés et de 50 avions d’ici la fin juin ou le début juillet.

Si l’évolution du territoire touché par la tordeuse des bourgeons de l’épinette semble stable en Gaspésie, Éric Thomassin-Lacroix, directeur de la SOPFIM, remarque tout de même une augmentation de la sévérité de l’épidémie sur la péninsule gaspésienne :

 

Toutefois, il précise que le taux de succès des pulvérisations est supérieur aux normes exigées par le Ministère des Ressources naturelles.

 

Présentement, si plus de 1 344 000 hectares sont infectés en Gaspésie, environ cinq pourcent des zones seront traitées : le choix des territoires arrosés est déterminé par un certain nombre de critères, dont la présence d’arbres vulnérables à l’épidémie et l’exploitation forestière prochaine du secteur.

Pour connaître les zones qui seront arrosées, le public est invité à consulter sur la carte interactive sur le site web de la SOPFIM : https://sopfim.qc.ca/#carteProgramme