PLUS D’AGENTS DANS LES BUREAUX D’ASSURANCE-EMPLOI

    71

    assurance emploi

    Le gouvernement fédéral pourrait réembaucher des agents en assurance-emploi dans ses bureaux locaux pour traiter les demandes des chômeurs.

     

    Ottawa, sous l’ère du gouvernement Harper, avait mis à pied environ 70 fonctionnaires dans l’Est-du-Québec.

    Membre du comité d’examen des services d’assurance-emploi, le député fédéral Rémi Massé dit entendre beaucoup de critiques dus au fait que les agents qui traitent les demandes des prestataires sont désormais loin et peu nombreux.

    Cette perte de connaissances spécifiques fait en sorte que l’approche semble être devenue trop standardisée, observe-t-il.

     

     

    Rémi Massé est d’avis que les services actuels ne répondent pas aux besoins des chômeurs.

     

    Le député note aussi que les risques d’erreurs sont plus grands en cas de traitement à distance.  Il ajoute que cela doit être pris au sérieux, puisque ces erreurs peuvent entraîner des retards de quelques semaines dans le versement des prestations.

     

    Journaliste : Richard O’Leary