16e bilan annuel de la DPJ

194

La Direction de la protection de la jeunesse du Québec  dresse son 16e bilan annuel. 1577 signalements ont été effectués dans la région de la Gaspésie-les-Îles, ce qui constitue une augmentation de 6,5% par rapport à l’année dernière.

De tous ces signalements, 580 ont été retenus, ce qui représente une baisse de 9 % par rapport à l’année dernière. À pareille date, en 2017-2018, le nombre pour ce type de signalement était de 633. Depuis les deux dernières années en Gaspésie, les signalements sont en baisse constante.

Plus précisément pour les MRC de La Côte-de-Gaspé et de Rocher-Percé, 106 et 94 cas furent retenus. De toutes les MRC de la Gaspésie, ce sont celles de La Côte-de-Gaspé et de la Haute-Gaspésie qui comptabilisent le plus grand nombre de signalements pris en charge par la DPJ (293 et 314, respectivement).

Ces cas restent principalement de la négligence, explique Madame Michelle Frenette, directrice par intérim de la protection de la jeunesse  au CISSS de la Gaspésie :

 

Mme Frenette note  un délai plus acceptable que par le passé quant à l’offre de service. Néanmoins, les défis  de recrutement demeurent, en particulier pour trouver des intervenants bilingues :

 

La DPJ célèbre son 40e anniversaire cette année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here