21e bilan annuel de la DPJ pour la région

125

C’est sur le thème « Quand la violence conjugale est au cœur de la vie de l’enfant » que la Direction de la Protection de la Jeunesse a choisi d’axer son 21e bilan annuel.

La directrice, Michelle Frenette, explique pourquoi, cette année, la violence conjugale est mise de l’avant par la DPJ :

 

En tout, ce sont 2072 signalements qui ont été faits auprès de la DPJ en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine en 2023-2024, alors que 678 ont été retenus. C’est 100 signalements de plus que l’an dernier pour la région. Pour la Côte-de-Gaspé, la directrice précise que 146 signalements ont été retenus sur un total de 461 :

 

Michelle Frenette précise qu’il y a bel et bien des enjeux de ressources humaines à la DPJ, principalement au niveau de l’évaluation des dossiers une fois le signalement retenu et pour faire les suivis de l’application des mesures demandées. Elle se veut toutefois rassurante quant au maintien des services dans les situations d’urgence :

 

Finalement, elle souligne le manque de familles en région pour accueillir les enfants qui doivent être sortis de leur milieu :