Chasse à l’orignal : la récolte demeure stable en 2022

429
Photo : Wikimedia Commons

La chasse à l’orignal aura encore été fructueuse en Gaspésie en 2022.

C’est ce qu’indique le rapport émis par le ministère de l’Environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs qui dénombre 5 350 orignaux abattus en 2022 dans la région, en incluant les réserves fauniques.

Le bilan est sensiblement comparable à l’année 2021 alors que 5 262 bêtes avaient été récoltées sur les mêmes territoires.

En excluant les réserves fauniques, les résultats sont de 4 483 en 2022 et de 4 387 en 2021.

Selon Alain Poitras, président de la Fédération des chasseurs et pêcheurs de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, les résultats sont relativement stables :

 

L’orignal demeure l’espèce de gros gibier la plus populaire auprès des chasseurs au Québec alors que plus de 177 000 permis ont été vendus dans l’ensemble de la province, une augmentation de près de 8 600 de plus comparativement à 2021. Pour la Gaspésie, le nombre demeure stable aux environs de 25 000.

En tout et pour tout, 18 400 orignaux ont été prélevés durant la saison 2022, ce qui représente un résultat dans la moyenne des années précédentes.

Près de 30% de la récolte s’est donc fait en Gaspésie alors qu’à peine plus de 14% des permis y ont été vendus.

Alain Poitras estime que la Gaspésie demeure un véritable paradis pour les chasseurs :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here