Claude Doiron subira un procès

157
Le Sergent Claude Doiron est agent d'information au service des communications de la Sûreté du Québec. Il contacte fréquemment les médias en Gaspésie pour divulguer les renseignements propres à notre région. Photo: Sûreté du Québec

L’ancien porte-parole de la Sûreté du Québec Claude Doiron subira un procès pour agression sexuelle.

Celui qui a été la voix et le visage du corps policier pendant plus de dix ans dans la région et au Bas-St-Laurent était de retour au tribunal, jeudi matin, pour son enquête préliminaire.

Le policier à la retraite fait face à des accusations d’agression sexuelle, de contacts sexuels et d’incitation à des contacts sexuels sur une personne mineure de moins de 14 ans.

Les gestes reprochés auraient été posés en 1988 à Cloridorme, en Gaspésie, avant que Claude Doiron ne soit à l’emploi de la SQ.

La présumée victime a témoigné durant l’enquête préliminaire devant le juge de la Cour du Québec Denis Paradis.

Tous les éléments de preuve présentés sont frappés d’une ordonnance de non-publication.

Les deux parties se retrouveront au palais de justice de Percé le 25 juin pour fixer la date du futur procès, qui se déroulera devant un juge seul.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here