Début de la grève du Front commun syndical

249
Du personnel de l'École C.E.-Pouliot de Gaspé ce matin. Photo: Gilles Philibert

Des centaines de membres des syndicats regroupés dans le Front commun du secteur de Gaspé amorcent leur mouvement de grève aujourd’hui.

Jusqu’à maintenant, les négociations avec le Conseil du trésor n’ont pas permis de régler le renouvellement des conventions collectives dans les secteurs de la santé, de services sociaux, scolaires et collégiaux.

Le président régional de la CSN, Serge St-Pierre, ne croit pas que l’intervention d’un conciliateur ne règlera pas certains aspects des demandes syndicales :

 

Pierre-Luc Synnott du Syndicat CSQ, qui représente les travailleurs de l’éducation à l’École C.E.-Pouliot de Gaspé, affirme qu’ils demandent des améliorations urgentes des conditions de travail :

 

Selon Pierre-Luc Synnott, l’ajout d’un conciliateur dans les négociations démontre la volonté de dénouer l’impasse :

 

S’ajoutent les infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes membres du SIIIEQ manifestent également dans le cadre du mouvement de grève de 3 jours organisé par le Front commun.

Le président du syndicat, Pier-Luc Bujold, affirme que la question salariale est importante, mais les conditions de travail le sont tout autant. Il réclame des solutions pour des enjeux comme le temps supplémentaire obligatoire, la main-d’œuvre indépendante et les aménagements de temps de travail. Il dénonce le manque d’ouverture du gouvernement aux tables sectorielles :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here