Le développement de logements pour aînés est freiné

465

Gaétan Lelièvre exhorte le gouvernement à réinjecter de l’argent dans les projets de logements pour aînés situés dans les petites municipalités.

Le cas de la Maison des aînés de Grande-Vallée démontre une fois de plus que la part élevée que le milieu doit injecter dans les projets de logements sociaux nuit à leur développement.

Les coûts qui se rattachent à son agrandissement de 20 à 30 unités sont estimés à 2,7 millions de dollars, dont la majorité est assumée par le gouvernement. Cependant, l’exigence imposée aux municipalités de fournir 25 % de la facture, peu importe leur grosseur, est inadéquate, selon le député de Gaspé.

 

En fonction des règlements en vigueur, Grande-Vallée doit ainsi fournir plus de 700 000 dollars.

D’autres projets sont dans la même situation, dans la circonscription, explique Gaétan Lelièvre.

 

Aux Îles-de-la-Madeleine, le statut d’insularité de la municipalité a permis de diminuer la part du milieu d’un projet de logement du même type.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here