Faux positifs dans Rocher-Percé, un labo contaminé

2347
Photo: Flickr (photo libre de droit)

C’est finalement une contamination du laboratoire qui analyse les tests de COVID-19 dans Rocher-Percé qui est responsable de plusieurs cas de faux positifs.

Au départ,  la direction de la santé croyait qu’il s’agissait de personnes qui avaient déjà contracté le virus et avaient encore des traces de celui-ci dans leur système.

Mais avec le nombre de cas similaire qui ne cessait d’augmenter, une analyse plus poussée a permis de déterminer que le problème provenait du laboratoire d’analyse situé à Chandler.

Le directeur de la santé publique, Yv Bonner-Viger, explique que ce sont probablement des particules provenant d’analyses qui se sont propagées dans le laboratoire. Cela aurait faussé les résultats de tests.

Les raisons entourant cette contamination sont soient humaines ou proviennent de l’appareil qui effectue les tests.

Au moins 17 cas se sont ainsi avérés négatifs et certains ont déjà été retirés des cas actifs dans la région.

Selon le directeur de la santé publique, la contamination de laboratoire est très rare et seulement 2 où 3 se seraient produits au Québec depuis le début de la pandémie.

Les analyses pour les tests dans Rocher-Percé seront effectuées à Gaspé ou Maria.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here