Fin du transport scolaire, un choix inévitable

249
Photo: Gilles Philibert

La fin du transport scolaire du midi dans La Côte-de-Gaspé va permettre d’éviter des coupures dans d’autres services aux élèves et favorisera aussi les activités à l’école.

La décision du Centre de services scolaire des Chic-Chocs d’abolir le transport du midi a été prise en raison de l’augmentation des coûts d’un service qui n’était pas subventionné par Québec.

La directrice, Josée Synnott explique que 65 % de la facture de 1200 $ par élève était assumé par le CSS et le reste par les parents.

 

La directrice ajoute que 90 % des Centres de services scolaires au Québec ont abandonné le transport du midi en raison de la non-rentabilité :

 

Josée Synnott mentionne aussi que l’abolition du service en Haute-Gaspésie l’an dernier n’a pas eu d’effet négatif chez les jeunes, au contraire cela a profité à ces derniers:

 

L’école St-Rosaire de Gaspé sera la seule à ne pas être touchée pour la prochaine année.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here