Guerre en Ukraine, la santé publique aux aguets

506
Le Dr. Yv Bonnier-Viger. Photo: Richard O'Leary

Le directeur de la santé publique se préoccupe des effets psychologiques du conflit en Ukraine.

Yv Bonnier-Viger explique que le conflit, dont l’issue est inconnue, peut créer des préoccupations chez certaines personnes qui vont développer de l’anxiété ou d’autres problèmes psychosociaux.

Le docteur ajoute à cela la pandémie qui dure depuis plus de 2 ans et qui a eu son lot des répercussions sur la santé mentale pour plusieurs qui sont encore fragiles :

 

La santé publique au Québec analyse les façons de venir en aide aux personnes les plus touchées.  D’ailleurs, Yv Bonner-Viger a participé la semaine dernière à une rencontre de la Table de coordination nationale de la santé publique qui se penche sur le sujet :

 

Parmi les pistes de solution, investir davantage dans les différents organismes communautaires en santé mentale qui offres du soutien aux personnes souffrant de stress et d’anxiété.

Yv Bonnier-Viger fait aussi référence au projet des éclaireurs veilleurs qui existe en Gaspésie :

 

1 COMMENTAIRE

  1. La santé publique j’en ai marre de ce vous nous faites vivre et de jouer avec notre cerveau , , je ne crois en ce que vous dites et sa suffit , laissez nous vivre notre vie tout simplement , un point c’est tout .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here