Hommage à Bernard Landry

99

Les témoignages sont nombreux en Gaspésie suite au décès de l’ancien premier ministre du Québec, Bernard Landry.

Tous s’entendent pour dire qu’il a été un personnage important qui a contribué à l’essor de la Gaspésie.

Marcel Landry, député et ministre du Parti Québécois dans Bonaventure entre 1994 et 1998, explique que Bernard Landry a été le politicien qui a le plus donné à la région pour son développement.

 

C’est aussi Bernard Landry qui a permis, en 2000,  le développement de la filière éolienne qui procure aujourd’hui de l’emploi à plus de 1200 personnes en Gaspésie et en Matanie.

 

L’ancien directeur à la MRC du Rocher-Percé, à l’époque où Bernard Landry était premier ministre, revient sur le dossier de la Gaspésia à Chandler fermé en 1999. Pour Gaétan Lelièvre, les critiques envers le gouvernement péquiste suite au dépassement de coûts, qui ont mené à l’échec du projet de relance, étaient injustifiées.

 

Gaétan Lelièvre cite aussi sur les trois centres d’appel instaurés par Bernard Landry en Gaspésie. Celui de la SAAQ à Murdochville après la fermeture de la mine en 2002 et ceux de la Solidarité sociale et du centre de prêts étudiant Desjardins à Gaspé :

 

L’ancienne présidente du PQ pour la Gaspésie et pour la circonscription de Gaspé entre 1993 et 2008, Angèle Bélanger, qui a côtoyé Bernard Landry, se souvient d’une personne qui était accessible et à l’écoute.

 

Bernard Landry est décédé à l’âge de 81 ans, le 6 novembre.  Élu pour la première fois en 1976 avec le Parti Québécois, il a été à la tête de nombreux ministères.  Il a été premier ministre de mars 2001 à avril 2003.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here