Il faut en faire d’avantage pour le caribou

115
Photo : Archives

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus réclame d’avantage d’actions pour protéger le caribou de la Gaspésie.

Pascal Bergeron réagit ainsi à la publication de l’inventaire par le ministère de la Faune. Les chiffres démontrent que la population est relativement stable. Le ministère estime la population à 38 caribous en 2021 et à 34 en 2022, soit le même nombre qu’en 2020.

Pascal Bergeron affirme qu’il s’agit relativement d’une bonne nouvelle. Ceci démontre, selon l’environnementaliste, que les mesures mises en place portent fruit dans une certaine mesure, notamment le contrôle des prédateurs. Il affirme qu’il faut profiter de cette accalmie pour aller plus loin.

 

Il faut élever des faons en captivité en attendant de les remettre en liberté quand ils seront assez vigoureux, comme le projet proposé au Bioparc de la Gaspésie et limiter les activités forestières dans l’habitat du caribou. Malgré la puissance du lobby de l’industrie, Pascal Bergeron croit que la chose est possible. Il refuse de croire que la protection du caribou viendrait mettre en péril l’industrie :

 

Et Pascal Bergeron a dénoncé de nouveau les délais inacceptables pour la publication des inventaires. L’inventaire de 2021 a été réalisé à l’automne de cette même année et il a été publié cette semaine soit 15 mois plus tard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here