Inquiétudes de la capture sur la pêche à la crevette

149
Des bateaux de pêche en hiver. Photo: Gracieuseté/CIEU-FM.

La probabilité que la pêche commerciale à la crevette dans le golfe ne soit plus possible bientôt laisse un goût amer pour l’industrie de la capture qui espère des solutions rapides pour aider les pêcheurs.

Les réactions sont nombreuses à la suite du constat du chercheur de l’ISMER, Dominique Robert.

Autant l’Association des capitaines propriétaires de la Gaspésie que l’Office des pêcheurs de crevette du Québec avoue que la situation actuelle pourrait mener à la fin de cette pêche.

Le directeur de l’office, Patrice Élément, espère toujours un changement dans les prévisions scientifiques, alors que le directeur de l’ACPG, Claudio Bernatchez, ne peut s’empêcher de penser que la décision tardive de Pêches et Océans pour une reprise de la pêche au sébaste à jouer dans la situation actuelle :

 

Concernant la pêche au sébaste qui ne serait pas la seule solution pour remplacer la pêche à la crevette en raison de la faible valeur sur le marché, Patrice Élément croit que c’est possible en raison des coûts moindres pour pêcher cette espèce par rapport à la crevette:

 

En plus du sébaste, Claudio Bernatchez, évoque d’autres solutions si la crise devait mener à une fermeture de la pêche à la crevette.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here