Le modèle coopératif pour le transport en Gaspésie

351

La cheffe du Parti libéral, Dominique Anglade, trouve pertinente l’utilisation du modèle coopératif pour venir à bout des problèmes de transports en Gaspésie.

Les dernières coupures de service d’autocar dans la région combiné avec l’abandon par Air Canada de la desserte aérienne à Gaspé soulèvent plusieurs questionnements sur le modèle d’affaire qui devrait être développé afin d’assurer la pérennité du transport de personnes en Gaspésie.

Dans les deux cas, des projets coopératifs pourraient voir le jour pour remplacer le secteur privé. La Cheffe du Parti libéral, Dominique Anglade, affirme qu’il s’agit d’une bonne idée et fait remarquer que ce modèle a fait ses preuves par le passé.

Dominique Anglade explique que le système coopératif a plusieurs avantages, comme le développement d’un sentiment d’appartenance de la population envers les projets mis en place. Selon la cheffe du PLQ, les gouvernements doivent regarder cette alternative au système privée.

Pour plus de détails sur cette article, écoutez nos bulletins d’information ce mardi à 11h30-16h30 et 17h30 à Radio Gaspésie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here