La grippe aviaire touche maintenant des phoques

260

Il n’y a pas encore de signalement de phoque atteint de la grippe aviaire en Gaspésie contrairement au secteur du Bas-Saint-Laurent.

Depuis les dernières semaines, le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins a reçu beaucoup de signalements pour des carcasses de phoques communs retrouvés sur les berges de l’Estuaire.

Le spécialiste en santé de la faune à la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal, Stéphane Lair, précise que le nombre de décès de phoque communs est 8 fois supérieur cette année que par les années passées avec 70 cas répertoriés.

Ce n’est pas la première fois que cette espèce de phoque est affectée par l’influenza aviaire, mais il s’agit d’une première pour le Bas-Saint-Laurent :

 

Stéphane Lair explique la contamination du phoque commun par des eiders atteints de la grippe aviaire et qui occupe le même territoire.

 

En Gaspésie, il n’y a pas plus de mortalité que par les années passées. Il y a cependant plus de phoque gris qui semble épargné par l’influenza aviaire. Stéphane Lair explique cela de deux façons :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here