La ministre Lebouthillier refuse de spéculer sur son avenir

369

Alors que les ministres du gouvernement de Justin Trudeau sont rappelés pour des réunions qui se tiendront ce lundi à Ottawa en prévision du remaniement ministériel qui pourrait être annoncé aussi tôt que mercredi, la ministre Lebouthillier refuse de spéculer sur son avenir.

Les rumeurs à ce sujet vont bon train depuis l’hiver dernier. Selon plusieurs observateurs après un hiver et un printemps difficile pour les troupes de Justin Trudeau, le premier ministre pourrait être tenté de brasser ses cartes.

Le transfert de Paul Bernardo, le cafouillage entourant le projet de loi sur le contrôle des armes à feu et l’ingérence chinoise ont souvent mis les libéraux sur la défensive.

Questionnée à ce sujet la ministre du Revenu national et députée de la Gaspésie-les-Îles, Diane Lebouthillier, se montre peu loquace. Elle affirme que la nomination des ministres demeure la prérogative du premier ministre. Elle rappelle cependant que les ministres se trouvent toujours sur un siège éjectable et qu’il s’agit d’une réalité de la politique :

 

C’est en novembre 2015 que Diane Lebouthillier a prêté serment pour devenir ministre du Revenu national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here