La population ainée anglophone gaspésienne ne restera plus oubliée

344
De par leur passé et expérience de vie, les aînés apportent beaucoup à la société. Photo : Archives

La Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine reçoit 367 800 $ pour aider les personnes âgées d’expression anglaise souffrant d’isolement en créant des centres dits Wellness.

Cette aide financière représente 13,6 % du montant total de 2,7 millions versé à l’ensemble de la province, la troisième région en importance en termes de financement. L’organisation communautaire Vision Gaspé-Percé Now touchera notamment certains fonds. Cet argent sera investi pour implanter un programme de centres Wellness partout au Québec. Au-delà du quart des Québécois d’expression anglaise sont âgés d’au moins 55 ans d’après un communiqué gouvernemental. D’autant plus que cette population est vieillissante, voilà pourquoi l’urgence d’aider ces personnes.

À la grande différence des CHSLD, ces centres n’apportent aucun soin médical aux aînés et personne ne peut y habiter. Il s’agit plutôt d’un endroit communautaire où les gens se rencontrent pour jouer et faire des ateliers divers afin de briser l’isolement des aînés vulnérables d’expression anglaise. Christopher Skeete, l’adjoint parlementaire du premier ministre pour les relations avec les Québécois d’expression anglaise rapporte que certaines formations antifraudes ou d’écriture de testament peuvent se dérouler dans des centres Wellness. Présentement, la province en compte 43, mais ceux-ci peinant à obtenir du financement, cette enveloppe budgétaire viendra bonifier les centres tout en en fondant 32 nouveaux.

Afin d’éliminer les clivages sociaux entre francophones et anglophones, le Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise a été créé en 2017. Selon Christopher Skeete, souvent les anglophones étouffent leur désir de demander des subventions au gouvernement et inversement parfois les politiciens les oublient. Il y a donc un écart de ce qu’ils reçoivent per capita par rapport aux Québécois d’expression française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here