La vitesse et l’alcool impliqués dans l’accident mortel de Shaun Stanley

2293

Le coroner conclut que la vitesse et l’alcool ont contribué au décès du motoneigiste Shaun Stanley.

Un peu après minuit, le soir du 29 décembre, l’homme de Gaspé conduisait sa motoneige sur le chemin Père Watier, en revenant de Saint-Majorique, alors que sa femme l’accompagnait comme passagère.

Shaun Stanley s’est engagé trop rapidement dans une courbe et est sorti de la route. La motoneige s’est enfoncée dans le boisé et l’homme a percuté de plein fouet un arbre avec sa tête.

Sa femme a constaté qu’il était toujours en vie, mais très mal en point. Elle a contacté les secours qui sont arrivés en moins de 20 minutes. Les ambulanciers l’ont par la suite placé sur une planche immobilisatrice et mis dans une boîte de chargement d’une camionnette pour le descendre vers le chemin public.

Arrivé à l’hôpital, des manœuvres de réanimation se sont effectuées jusqu’à 3h30, puis son décès a été constaté.

Le coroner conclut donc que malgré le port du casque, le conducteur s’est infligé des traumatismes graves qui ont causé son décès. Bien qu’il s’agisse d’un accident, il appert que la vitesse excessive de la motoneige et la consommation d’alcool sont des facteurs contributifs dans cet accident. Lui et sa femme avaient bu une bouteille de vin à 2. Selon les tests sanguins, son taux d’alcoolémie dépassait la limite légale.

6 COMMENTAIRES

  1. Probablement très important d’écrire cela. J’imagine que sa famille, son fils,sa conjointe qui voient l’article, cela vous est égal. Shaun était un ami et un homme impliqué dans sa communauté. Un article vraiment nécessaire?

    • Bonjour,

      Toute notre équipe comprend l’immense peine et la douleur de la perte d’un être cher. Nous sommes sensibles au deuil de la famille et des proches de M. Stanley. C’est un drame épouvantable. Nous sommes également conscients que la diffusion d’une nouvelle concernant le décès d’une personne de notre milieu est délicate à traiter. La peine vécue par tout le monde qui aimait M. Stanley apporte une charge émotive très grande lorsqu’une telle nouvelle est publiée.

      Malheureusement, les raisons expliquées par le coroner de l’accident ne portent pas sur les qualités de la personne. Son rapport s’attarde uniquement aux faits afin de nous éclairer sur les raisons de l’accident. Quand un média traite de l’accident au moment où il a eu lieu, il doit aussi publier le rapport du coroner. Il n’est donc pas question de juger quiconque, mais de comprendre ce qui c’est passé. L’information concernant la bouteille de vin est une information contenue dans le rapport du coroner. Nous avons ajouté, toujours selon le rapport du coroner, que la limite légale d’alcoolémie dans le sang avait été dépassée.

      Mais au-delà des considérations professionnelles, nous pensons que ce drame peut aussi servir à sensibiliser ceux et celles qui oublient que la conduite avec les facultés affaiblies peut mener à la mort. Une seule fois suffit pour qu’un tragique accident se produise. Nous pensons que le décès de M. Stanley peut porter un message pour éviter que d’autres familles et proches n’aient à vivre ce drame éprouvant.

      La très grande majorité des auditeurs et auditrices consultés sur cette nouvelle ressentent beaucoup de sympathie pour la famille et les amis sans porter aucun jugement sur les raisons de l’accident. Au contraire, et c’est ce qui est profondément triste, un événement tragique peut arriver à n’importe qui. Nul n’est à l’abri.

  2. Shaun Stanley was a young entrepreneur and a fine young man. It’s brings me sadness to see that someone would even consider publishing such degrading propaganda. The young man died. Let him rest in Peace. Let me say that the author of this article lacks professionalism, and obviously should get out more if this is all they can find to write about. No one wanted to read this.

    • Bonjour,

      Toute notre équipe comprend l’immense peine et la douleur de la perte d’un être cher. Nous sommes sensibles au deuil de la famille et des proches de M. Stanley. C’est un drame épouvantable. Nous sommes également conscients que la diffusion d’une nouvelle concernant le décès d’une personne de notre milieu est délicate à traiter. La peine vécue par tout le monde qui aimait M. Stanley apporte une charge émotive très grande lorsqu’une telle nouvelle est publiée.

      Malheureusement, les raisons expliquées par le coroner de l’accident ne portent pas sur les qualités de la personne. Son rapport s’attarde uniquement aux faits afin de nous éclairer sur les raisons de l’accident. Quand un média traite de l’accident au moment où il a eu lieu, il doit aussi publier le rapport du coroner. Il n’est donc pas question de juger quiconque, mais de comprendre ce qui c’est passé. L’information concernant la bouteille de vin est une information contenue dans le rapport du coroner. Nous avons ajouté, toujours selon le rapport du coroner, que la limite légale d’alcoolémie dans le sang avait été dépassée.

      Mais au-delà des considérations professionnelles, nous pensons que ce drame peut aussi servir à sensibiliser ceux et celles qui oublient que la conduite avec les facultés affaiblies peut mener à la mort. Une seule fois suffit pour qu’un tragique accident se produise. Nous pensons que le décès de M. Stanley peut porter un message pour éviter que d’autres familles et proches n’aient à vivre ce drame éprouvant.

      La très grande majorité des auditeurs et auditrices consultés sur cette nouvelle ressentent beaucoup de sympathie pour la famille et les amis sans porter aucun jugement sur les raisons de l’accident. Au contraire, et c’est ce qui est profondément triste, un événement tragique peut arriver à n’importe qui. Nul n’est à l’abri.

  3. I , as well as many of Shaun Stanley’s family and friends, don’t t think that this article is tasteful or necessary . As we don’t often see the coroner’s report, I don’t think Mr. Stanley’s should have been signaled out to be published, or anyone elses for that matter. The coroner’s report should be seen by the family , not the public. I feel so very sad for his family !!!!

    • Bonjour,

      Toute notre équipe comprend l’immense peine et la douleur de la perte d’un être cher. Nous sommes sensibles au deuil de la famille et des proches de M. Stanley. C’est un drame épouvantable. Nous sommes également conscients que la diffusion d’une nouvelle concernant le décès d’une personne de notre milieu est délicate à traiter. La peine vécue par tout le monde qui aimait M. Stanley apporte une charge émotive très grande lorsqu’une telle nouvelle est publiée.

      Malheureusement, les raisons expliquées par le coroner de l’accident ne portent pas sur les qualités de la personne. Son rapport s’attarde uniquement aux faits afin de nous éclairer sur les raisons de l’accident. Quand un média traite de l’accident au moment où il a eu lieu, il doit aussi publier le rapport du coroner. Il n’est donc pas question de juger quiconque, mais de comprendre ce qui c’est passé. L’information concernant la bouteille de vin est une information contenue dans le rapport du coroner. Nous avons ajouté, toujours selon le rapport du coroner, que la limite légale d’alcoolémie dans le sang avait été dépassée.

      Mais au-delà des considérations professionnelles, nous pensons que ce drame peut aussi servir à sensibiliser ceux et celles qui oublient que la conduite avec les facultés affaiblies peut mener à la mort. Une seule fois suffit pour qu’un tragique accident se produise. Nous pensons que le décès de M. Stanley peut porter un message pour éviter que d’autres familles et proches n’aient à vivre ce drame éprouvant.

      La très grande majorité des auditeurs et auditrices consultés sur cette nouvelle ressentent beaucoup de sympathie pour la famille et les amis sans porter aucun jugement sur les raisons de l’accident. Au contraire, et c’est ce qui est profondément triste, un événement tragique peut arriver à n’importe qui. Nul n’est à l’abri.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here