L’APTS est satisfaite des conclusions de la Vérificatrice générale

179
Le CISSS de la Gaspésie, à Gaspé. Photo: Geneviève Patterson

L’APTS souhaite que le rapport de la vérificatrice générale soit l’occasion d’instaurer un climat de travail positif au CISSS de la Gaspésie.

La semaine dernière, la Vérificatrice générale du Québec a déposé un rapport accablant concernant la haute direction au Centre de santé et de services sociaux. Ce rapport fait état d’un manque de rigueur et d’apparences de favoritisme dans les processus d’embauche des cadres, en particulier.

Par le passé, l’APTS a souvent dénoncé le climat de travail toxique instauré par les gestionnaires. Pour eux, c’est un soulagement de voir le problème pris au sérieux par la Vérificatrice générale. Il faut maintenant un changement de cap sérieux au CISSS et le CA doit aussi prendre ses responsabilités. La surcharge de travail doit aussi être abolie. Une bonne façon d’avoir un diagnostic efficace pourrait être d’organiser des entrevues de départ afin de connaître les raisons qui motivent un départ.

 

L’organisation syndicale profite du dépôt du rapport de la VG pour tendre la main aux gestionnaires du CISSS afin de collaborer à l’élaboration des futures réformes. Elle espère que la direction prendra acte du rapport de la VG et que les problèmes ne seront pas balayés sous le tapis en raison du départ à la retraite de la PDG :

 

L’instauration d’un meilleur climat de travail sera propice à une amélioration des services offerts à la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here