Avenir incertain du patrimoine religieux en Gaspésie et aux Îles

346

L’avenir du patrimoine religieux de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine sera au cœur des discussions dans le cadre d’un forum qui se tiendra cet automne en Gaspésie.

Sous le thème « Le Statu quo n’est plus possible », les communautés locales pourront amorcer des réflexions sur l’avenir de leur patrimoine religieux.

Selon le président de la Table de concertation régionale du patrimoine religieux de la région, il y a urgence d’agir afin de préserver nos bâtiments religieux pour les prochaines années. Médor Doiron croit qu’il devient pratiquement incontournable qu’il y ait un changement de vocation :

Parmi les 64 églises de la Gaspésie et des Îles, certaines auront besoin, un jour ou l’autre, de restauration au cours des prochaines années. Médor Doiron affirme que certaines fabriques sont déjà en réflexion afin de trouver une solution pour conserver ce patrimoine religieux :

Médor Doiron considère qu’il est essentiel de maintenir en bonne condition, de quelque façon que ce soit, ces biens patrimoniaux.

Entre 150 et 200 personnes de tous horizons sont attendues à ce forum qui se tiendra le 26 octobre à l’Église de Grande-Rivières.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here