Le Festi-Plage réagit

715
Archive

Le Festi-Plage de Cap d’Espoir réagit aux allégations d’agressions sexuelles et possible intoxication au GHB.

Plusieurs messages Facebook ont fait état cette semaine d’événements à caractère sexuel et de possibles intoxications au GHB qui seraient survenus pendant le festival. La direction du festival a réagi aujourd’hui sur les médias sociaux.

L’organisation du Festi-Plage de Cap-d’Espoir affirme d’abord prendre très au sérieux les allégations évoquées qui font état d’événements de violence, d’agressions et d’usage de drogues. Le Festi-Plage affirme avoir déployé des mesures renforcées, notamment un budget rehaussé pour répondre à l’augmentation du nombre de festivaliers. Plus de 25 agents de sécurité ont été engagés, dont la moitié peuvent agir à titre de secouristes. Les policiers étaient présents et un plan d’intervention avec les policiers a été élaboré, entre autres.

Le festival ajoute dans sa publication qu’il condamne l’usage de violences physiques, sexuelles et de drogues. L’organisation invite quiconque qui aurait été victime ou témoin d’incidents à contacter la Sûreté du Québec et l’organisation collaborera avec les autorités policières.

Des pourparlers seraient déjà en déjà cours avec les représentants du CISSS de la Gaspésie afin d’établir un partenariat en vue de la 17e édition.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here