Le projet de forage de Gaspé Énergies rebondit à Québec

248
Photo : Gracieuseté/Pétrolia

Même si Québec tente de retirer ses billes du projet de forage de Gaspé Énergie à Glalt, il se peut bien que l’entreprise puisse utiliser les 6M$ restants de l’investissent du gouvernement.

Le sujet a rebondi de nouveau mercredi à l’Assemblée nationale alors que, la députée de Gaspé, Méganne Perry Mélançon a demandé au ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibon, comment il allait faire pour récupérer l’argent investi dans Gaspé Énergies.

L’entreprise, qui conteste en Cour du Québec le refus du ministre des Ressources naturelles de lui accorder un permis d’exploration pour le puits Galt numéro 6, pourrait utiliser le 6M$ restant s’il gagne sa cause.

Le litige tourne autour de l’article 23 interdit un forage à moins de 1000 mètres d’un cours d’eau.

La députée Méganne Perry Mélançon  :

 

Pierre Fitzgibbon confirme que dans le cas où le tribunal donnerait raison à l’entreprise et accorde le permis, elle pourrait effectivement dépenser les 6 millions restants.

Toutefois, si Québec a gain de cause en cour, le ministre a laissé entendre que le gouvernement jouirait alors d’un meilleur rapport de forces pour retirer sa mise, a laissé entendre le ministre.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here