Le rorqual à bosse s’est désempêtré de l’engin de pêche au homard

192

Le jeune rorqual à bosse qui s’était empêtré dans un engin de pêche au homard au large du parc Forillon, le mois dernier , a survécu.

Grâce à des sorties en mer et un vol aérien, peu après avoir été avisé de la situation de la baleine, les agents de Pêches et Océans Canada avaient pu constater qu’elle était mobile, malgré les cordages. Dans les jours suivants, la baleine n’avait pas été revue jusqu’à récemment.

Le coordonnateur du Réseau québécois d’Urgences Mammifères Marins, Robert Michaud, confirme que ce rorqual a été aperçu sur la Côte-Nord et qu’il ne semblait pas importuné par quelques blessures que ce soit.

 

Depuis une trentaine d’années, un suivi relié aux engins de pêche est mené dans l’estuaire et le golfe du St-Laurent. Toutefois, seulement une partie des incidents sont documentés.

Robert Michaud affirme néanmoins que les engins fixes, que ce soit de crabe, de homard ou même de buccin, sont ceux qui ont été impliqués le plus souvent dans des incidents.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here