L’église de Grande-Vallée a besoin d’amour clame Méganne Perry-Mélançon

276
L'église de Grande-Vallée. Photo : Archives

La députée de Gaspé interpelle la ministre de la Culture Nathalie Roy et le ministre responsable de la région Jonatan Julien d’octroyer une somme de 100 000 $ pour rénover l’église de Saint-François Xavier à Grande-Vallée.

 

Cette réfection vise essentiellement le revêtement extérieur et le clocher de l’église qui s’effritent, rendant les lieux dangereux, surtout puisque le bâtiment se situe à proximité de l’école primaire du Petit Bonheur. 

 

Construite en 1910, l’église demeure un lieu de rassemblement d’une grande importance pour la communauté. De plus, cet endroit permet de souligner les décès, mais malheureusement les personnes défuntes dans leurs cercueils ne peuvent plus passer par l’entrée principale. « Même le curé qui a passé une dizaine d’années à Grande-Vallée pour faire les messes, a eu ses rituels funéraires à Cloridorme », se désole Méganne Perry-Mélançon.

 

Le cri d’alarme pour ces travaux d’urgence date depuis la tempête en mars 2020 qui a grandement abîmé une partie du clocher, indique la présidente de la Fabrique, Marie-France Fournier. Malheureusement dit-elle, la pandémie a occulté l’urgence pour amorcer la rénovation puisque l’église a fermé empêchant tout rassemblement. « Au moment de la tempête, les assurances mutuelles des Fabriques ont refusé de payer le bris parce qu’ils disaient que le bris était dû en raison de l’usure du temps », clarifie-t-elle concernant la difficulté d’obtenir du financement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here