Hydro-Québec: L’éolien dans la mire

245

Hydro-Québec analyse en ce moment l’opportunité de se lancer dans la production d’électricité via l’éolien.

Ce qui viendrait changer les façons de faire de la société d’État qui achète en ce moment cette électricité au lieu de la produire.

La société se donne jusqu’à 2020 pour analyser cette option en prévision de son prochain plan stratégique et d’une baisse des surplus énergitiques prévus à partir de 2025.

Le porte-parole, Louis-Olivier Batty, explique qu’Hydro-Québec n’écarte pas cette option, ce qui permettrait de poursuivre le développement de la filière éolienne.

 

De plus, la diminution des surplus à Hydro-Québec devrait même être devancée, ce qui pourrait favoriser l’éolien pour répondre à des besoins futurs.

 

Rappelons que la société d’État avait déjà été choisie par le gouvernement pour produire de l’électricité éolienne.

D’ailleurs,  les 200 mégawatts dont on parle aujourd’hui avec les Innus de la Cote-Nord, avaient été réservés en 2013 pour Hydro-Québec production lors de l’annonce à Gaspé, par Pauline Marois, d’un bloc d’énergie éolienne de 800 mégawatts.

Louis-Olivier Batty explique qu’en 2015 le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, a modifié les plans.

 

Pour sa part, la politique énergétique 2020-2030, déposée en 2016 par Québec, ne prévoit pas de nouveaux appels d’offres d’énergie éolienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here