La lutte gaspésienne contre le développement des hydrocarbures, un exemple au Québec

303

Une manifestation visant à dénoncer l’ouverture du gouvernement aux projets d’exploration et d’exploitation de pétrole et de gaz dans les plans d’eau du Québec s’est déroulée samedi devant l’Assemblée nationale du Québec.

Les manifestants s’insurgent face aux projets de règlement de la loi sur les hydrocarbures annoncés dans la Gazette officielle du Québec le 20 septembre. Ils reprochent au gouvernement de vouloir autoriser les forages dans les lacs et les rivières, de même qu’à moins de 150 mètres des résidences et de 275 mètres des écoles.

Le porte-parole du Parti québécois en matière d’Énergie et de Ressources naturelles, Sylvain Rochon, a participé à la manifestation, de même que la co-porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé.

Le porte-parole d’Environnement Vert Plus, Pascal Bergeron, y était invité à s’adresser à la foule d’environ 300 personnes, selon ses estimations.

 

De plus, Pascal Bergeron soutient que la lutte gaspésienne est présentée comme un exemple au Québec.

 

D’ailleurs, le Camp de la rivière se prépare à passer l’hiver en bordure de la route 198, près d’un puits de Junex, pour dénoncer le développement des hydrocarbures. Des militants s’alterneront pour assurer une présence constante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here