Négociation ardue à Grande-Rivière

771
L'hôtel de ville de Grande-Rivière. Photo Google Street View

Le Syndicat des employés municipaux de Grande-Rivière demande à la Ville de négocier de bonne foi pour en venir à une entente avec leur convention collective.

 

La quarantaine de travailleurs sont sans convention depuis le 31 décembre 2021 et trouvent que la Ville manque de sérieux.

Le conseillé syndicale CSN, Éric Babin, explique que les offres doivent s’ajuster à la réalité économique d’aujourd’hui:

 

Le syndicat précise que la Ville de Grande-Rivière doit demeurer compétitive pour l’attraction et la rétention de sa main-d’œuvre :

 

Entre-temps, les travailleurs municipaux se sont dotés d’un mandat pour des moyens de pression excluant la grève :

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here