Nouvelle carte électorale: Une menace en 2024 pour la Gaspésie

192
Consultation du redécoupage de la carte électorale à Gaspé. Photo: Gilles Philibert

L’année 2024 sera cruciale pour la représentation de la Gaspésie à l’Assemblée nationale.

Rappelons que la recommandation du Directeur général des élections laisse entrevoir la disparition d’une circonscription sur le territoire gaspésien, et ce, par la fusion des comtés de Bonaventure et Gaspé.

Le 1er ministre du Québec, François Legault a lui-même déclaré lors de son passage en Gaspésie qu’il était en faveur du maintien des 2 circonscriptions.

Pour Gaétan Lelièvre, qui a été député de la circonscription de Gaspé pendant 6 ans, le gouvernement en place n’a aucun pouvoir d’imposer sa vision au directeur général des élections qui a un travail a réalisé en complète indépendance de la dimension politique.

Selon lui, l’outil à la portée du 1er ministre du Québec est la modification de la loi électorale :

 

Gaétan Lelièvre affirme qu’il reste quelques mois de procédures à réaliser selon les étapes prévues à la loi avant le dépôt d’un nouveau projet de carte électorale.

Si le gouvernement n’apporte aucune modification à la loi, la consigne suggérée par le DGE sera automatiquement appliquée puisque l’Assemblée nationale n’a pas à approuver sa recommandation :

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here