Pas de mesures coercitives pour les bacs bruns et bleus

358

La Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles de la Gaspésie a mis en place plusieurs mesures afin d’encadrer et d’améliorer la participation des citoyens aux différentes collectes.

La régie a décidé de ne pas user de mesures coercitives, car elle préfère utiliser des méthodes plus positives et s’en remettre à la bonne volonté des citoyens.

Selon la directrice de l’organisme, Nathalie Drapeau, les puces électroniques sur les bacs bruns et bleus sont utilisées afin de vérifier la régularité de laparticipation de la population autant à Gaspé que dans la MRC du Rocher-Percé.

 

La régie a aussi embauché un agent vert pour la MRC du Rocher-Percé pour qu’il vérifie si le contenu des bacs est conforme à l’utilisation auquel ils sont prévus.

 

De son côté, la Ville de Gaspé ne compte pas embaucher d’agent vert pour le moment.

De plus, Nathalie Drapeau explique que dans le cas où les problèmes persistent, certaines municipalités vont donner des contraventions. Ce ne sera pas le cas de Gaspé et du Rocher-Percé.

 

En 2017, la valorisation des matières résiduelles dans la MRC du Rocher-Percé a atteint 60 %.  Pour la Ville de Gaspé, ce taux a atteint 39 % et devrait augmenter cette année avec l’arrivée des bacs bruns.

1 COMMENTAIRE

  1. nous on fait notre jardin donc on garde notre compostage il a plusieurs années que l,on fonctionne de cette facon et tres utile pour nous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here