Pas de prix plafond pour le litre d’essence

156

Le ministre de l’Économie ne souhaite pas l’instauration d’un prix plafond pour l’essence.

Québec a publié récemment son Étude sur le marché de la vente au détail de l’essence dans la province. Le document confirme notamment que la région administrative de la Gaspésie-les-Îles figure parmi celles qui paient un prix plus élevé que la moyenne pour les produits pétroliers.

La semaine dernière Pierre Fiztgibbon a annoncé son intention d’éliminer le prix plancher du litre d’essence et la mise en place d’un registre des prix pour baisser les coûts de carburant.

Questionné lors de son passage en Gaspésie, le ministre Pierre Fitzgibbon a expliqué qu’il s’agissait d’un dossier complexe et il travaille en collaboration avec la Régie de l’énergie. Le ministre n’a pas l’intention d’imposer un prix plafond pour l’essence au Québec :

 

Et concernant l’échéancier et le tracé de la construction d’une nouvelle ligne de transport de l’électricité produite par l’éolien en Gaspésie et au Bas-Saint-Laurent, le ministre affirme que rien n’est décidé :

 

C’était Pierre Fiztgibbon ministre de l’Économie, de l’Innovation et de l’Énergie.