Pêches en Gaspésie, mieux gérées dans un Québec souverain

158
La députée péquiste sortante Méganne Perry Melançon. (photo: Gilles Philibert)

Méganne Perry Mélançon affirme que les régions, comme la Gaspésie, profiteraient davantage d’un Québec souverain que de demeurer dans le fédéralisme canadien.

L’ex-députée de Gaspé base cette déclaration à la suite du dépôt du budget de l’an un du Parti Québécois présenté la semaine dernière par son chef Paul St-Pierre Plamondon.

Selon la porte-parole du PQ, en éliminant le palier fédéral, l’argent économisé permettrait d’investir plus dans les régions :

 

De plus, certains ministères d’un Québec souverain prendraient le relais de ceux du fédéral qui ne colle pas toujours avec les réalités des régions du Québec. Elle cite en exemple celui des pêches pour la Gaspésie:

 

Concernant un possible déménagement du ministère des Pêches à en Gaspésie,  Méganne Perry Mélançon, affirme être favorable à l’idée et que se sera discuté avec les militants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here