Réaction aux déversements de boues de forage en Nouvelle-Écosse

130

Le Centre d’expertise en gestion des risques et des incidents maritimes, basé aux Îles-de-la-Madeleine, tire des leçons du déversement de boues de forage survenu vendredi à 300 kilomètres à l’est des côtes de la Nouvelle-Écosse.

Son directeur général, Éric Houde, souligne que les déversements causés par des plateformes de forage feront l’objet de rencontres auprès de ses partenaires, comme les agences gouvernementales voisines, afin d’améliorer les canaux de communications et les mesures d’intervention.

Selon M. Houde, les 136 000 litres de boues de forage déversées ne présentent pas de risques pour les eaux québécoises sous sa juridiction, puisque le poids du lubrifiant mécanique empêche sa dispersion.

Le directeur du centre ajoute que le cadre de référence pour les interventions de la Sécurité publique en cas de déversements continue de s’appliquer, mais qu’il sera peaufiné en prévision de l’augmentation prévue du trafic maritime dans le golfe.

Implanté il y a un an, le Centre d’expertise en gestion des risques et des incidents maritimes est chargé de développer des outils de prévention, d’intervention et de rétablissement en cas de déversement de matières dangereuses dans le golfe et le fleuve Saint-Laurent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here