Réfection du rail jusqu’à Gaspé : une étape à la fois

141
Photo: Igor Nérisson

À la suite des événements météo survenus au mois de décembre, plusieurs élus, dont la députée et ministre Diane Lebouthilier, se questionnent quant à un éventuel échéancier pour la réalisation du troisième et dernier tronçon qui éventuellement desservira Gaspé.

Éric Dubé, président de la Société du chemin de fer de la Gaspésie, estime pour sa part que le dossier ne relève que du gouvernement provincial et que celui-ci a démontré sa volonté quant à la réalisation du projet.

Face aux changements climatiques et à l’érosion côtière, celui-ci reconnait qu’il y a de grands défis techniques à relever, mais qu’il faut aussi comprendre que le rail est plus qu’un chemin de fer :

 

Selon Éric Dubé, bien des choses ont effectivement changé depuis la dernière évaluation des travaux à effectuer et de leurs coûts. La balle est dans le camp des ingénieurs :

 

Le président de la Société du chemin de fer croit que peu importe les défis à relever le projet du rail gaspésien est encore réaliste et pertinent dans une perspective à long terme :

 

Quant à une date pour l’arrivée du train à Gaspé, Éric Dubé préfère parler d’étapes à réaliser ou de ponts à traverser.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here