Retard de deux ans pour la réhabilitation du rail gaspésien

345

Le Ministère des Transports prévoit un report de deux ans de la mise en service du tronçon entre Caplan et Port-Daniel-Gascons, portant celle-ci à 2024.

Les travaux à réaliser sur le tronçon central du chemin de fer gaspésien s’avèrent plus complexes que prévu. L’avancement de la conception et les inspections additionnelles réalisées à l’été 2021 ont dévoilé des problèmes d’érosion et des dommages plus importants que prévu sur certaines structures. Le ministère doit procéder à l’embauche de ressources techniques spécialisées supplémentaires pour remplir les besoins plus grands qu’anticipés.

Ceci aura possiblement des conséquences sur la réhabilitation du tronçon le plus à l’est, de Port-Daniel à Gaspé.

Le MTQ note qu’une réévaluation de l’échéancier sera réalisée.  Les travaux d’ingénierie sur une trentaine d’infrastructures jusqu’à Gaspé se poursuivent.  Ceci n’est pas visible sur le terrain, note le ministère, mais hautement stratégique pour l’avancement du projet.

Des appels d’offres seront publiés d’ici la fin de l’hiver dont 4 d’ici les prochaines semaines pour la reconstruction de la structure Caplan-Saint-Siméon, les ponts de Bonaventure, de Shigawake et de la petite rivière Port-Daniel.

Une saison de travaux «très importante» est donc prévue pour 2022, selon le propriétaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here