Revendication d’Environnement Vert Plus pour la protection du caribou

133

Environnement Vert Plus réclame la mise en place de contre-pouvoirs pour la gestion du territoire forestier et la protection du caribou.

Rappelons que le cheptel de la Gaspésie est au bord de l’extinction avec une quarantaine d’individus séparés en deux troupeaux de chaque côté de la route 299. Au mois d’avril, le ministre fédéral de l’Environnement Steven Guilbault a menacé d’instaurer un décret en vertu de la loi sur les espèces en péril. Ce décret aurait le pouvoir de limiter l’exploitation forestière dans l’habitat du caribou.

Le premier ministre François Legault revendique la compétence exclusive de la gestion du caribou forestier.

Pascal Bergeron dit comprendre que le Québec tienne à conserver ses compétences face au fédéral. Cependant, il ajoute que la notion d’exclusivité n’est pas si claire et manifestement le Québec a clairement démontré qu’il était incapable d’assurer la protection du caribou en Gaspésie :

 

Environnement Vert Plus rappelle que le ministre fédéral a l’obligation d’imposer le décret et des contre-pouvoirs citoyens doivent être mis en place pour ne pas laisser toutes les décisions à quelques politiciens et fonctionnaires. Les gens qui habitent le territoire doivent avoir leur mot à dire.

 

Pascal Bergeron réclame le financement fédéral adéquat pour assurer les mesures de rétablissement appropriées, comme le projet d’élevage au Bioparc de la Gaspésie couplé à des enclos de renaturalisation dans son habitat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here