Situation préoccupante pour les usines de transformation du crabe des neiges

322
Photo: CFIM

Le vice-président de l’entreprise E.Gagnon et fils de Sainte-Thérèse-de-Gaspé s’inquiète du retard des travailleurs mexicains pour le début de la saison de pêche causé par le gouvernement fédéral.

L’obligation du visa pour les ressortissants mexicains décrétée par l’instance gouvernementale prive son entreprise de la main-d’œuvre nécessaire pour ses opérations.

Pour l’usine de Ste-Thérèse-de-Gaspé, seulement 12 travailleurs sur 125 sont arrivés à quelques jours seulement de l’ouverture de la pêche au crabe des neiges.

Pour Bill Sheehan, il s’agit d’une autre tuile qui s’abat sur l’industrie dont il n’avait pas besoin sachant que la pêche au crabe des neiges débute ce dimanche dans la zone 17 dans le secteur nord du fleuve St-Laurent :

 

 

Autre danger à l’horizon, la présence des baleines qui pourrait occasionner la fermeture de certaines zones :

 

Autre menace découlant de la situation actuelle, son entreprise qui possède des productions spécialisées pour le marché du Japon par exemple, ne seront plus possibles en raison du peu de main-d’œuvre.

Selon Bill Sheehan, l’industrie des pêches traverse actuellement une crise sans précédent :

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here