Sylvain Roy s’insurge de l’utilisation abusive de l’herbicide glyphosate

108

Sylvain Roy dénonce la possibilité que le gouvernement fédéral rehausse la quantité de résidus de l’herbicide glyphosate permise sur plusieurs cultures céréalières.

Les Canadiens avaient jusqu’à aujourd’hui pour commenter cette proposition qui viserait à faciliter le commerce de produits qui dépassent la limite actuelle. Certaines cultures comme le blé verraient ainsi la quantité de résidus de glyphosate permise multipliée par trois.

Dans un premier temps, Sylvain Roy dénonce cette façon de faire du gouvernement. Il explique que cette consultation n’a pas été suffisamment annoncée et de plus elle se déroule en pleine période de vacances.

Sylvain Roy ajoute que si ces changements se concrétisent le Canada aurait des normes moins exigeantes en matière de pesticides que des pays comme la Chine. Pour le député, le Canada a déjà une réputation de cancre à ce sujet en Europe :

Le député ajoute que les experts indépendants ne sont pas entendus sur ces questions et le gouvernement base ses évaluations sur les études qui émanent de l’industrie des pesticides.

Pour le député, cette façon de faire va à l’encontre du Plan pour une agriculture durable déposé récemment pour le Québec et elle démontre, une fois de plus, qu’en matière d’environnement le gouvernement Trudeau se contente de beaux discours.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here