Un tribunal spécialisé en matière de violence sexuelle et conjugale

102
L'affiche du palais de justice de New Carlisle. Photo : CIEU FM

La Gaspésie intègre la série de projets pilote déployée par le ministre de la Justice pour faciliter le cheminement des victimes d’actes sexuels et de violence conjugale.

Le ministre Simon Jolin-Barrette était à New Carlisle cet avant-midi pour annoncer la mise en place d’un tribunal dédié à ces cas.  Des travaux dans les palais de justice de Percé et New Carlisle seront réalisés pour réduire les occasions de rencontre entre plaignantes et accusés dans les corridors et blocs sanitaires.

Depuis #moiaussi, le nombre de plaintes est en hausse au Québec, incluant dans les districts judiciaires de Bonaventure et de Gaspé mais le ministre de la Justice signale que trop peu de cas sont dénoncés :

 

Québec veut faciliter l’ensemble du processus judiciaire pour que ces crimes soient punis.  Entre autres, les victimes ne sont plus restreintes par le nombre d’années pour obtenir une compensation du programme d’indemnisation lors de crimes sexuels et de violence conjugale :

 

Le projet vise aussi à ce que la victime soit toujours accompagné par le même procureur au dossier.  Cette orientation de Québec était déjà appliquée dans la région, explique le directeur à la Direction des poursuites criminelles et pénales du Bas-Saint-Laurent, Gaspésie-les Îles et de la Côte-Nord, Éric Morin :

 

Des salles sont déjà réservées aux victimes dans les palais de justice de la région.  Cependant, d’autres aménagements seront effectués bientôt, note Harry Babin, directeur du Centre d’aide aux victimes d’actes criminels de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine :

 

Québec ajoute aussi 2 intervenants du CAVAC dans la région.  Ce personnel formé et dédié aux dossiers de violence conjugale et d’actes sexuels est maintenant mieux outillé pour intervenir auprès des victimes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here