Une marche à Gaspé pour rendre hommage aux enfants autochtones disparus

1059

Plus de 100 personnes ont marché à Gaspé en mémoire des enfants autochtones retrouvés morts sur des sites de pensionnats au Canada.

Cette marche, organisée par deux jeunes femmes, a réuni, malgré la mauvaise météo, plusieurs personnes de la communauté Micmac de Gespeg et aussi de la population locale justement venue supporter et encourager les membres de la nation en deuil.

L’événement survient à la suite de la découverte de 215 corps d’enfants autochtones sur le site d’un ancien pensionnat à Kamloops et de 182 autres au pensionnat St-Eugene toujours en Colombie-Britannique. Ainsi que 751 autres sépultures non identifiées près du pensionnat de Marieval en Saskatchewan.

L’une des organisatrices, Jessica Jean-Morin, explique qu’il fallait souligner cette tragédie et soutenir ainsi les survivants et les familles touchées par ces disparitions.

 

Pour sa part, Joannie Normand, précise que le choix de marcher en ce 1er juillet, fête du Canada, n’est pas étranger à ce qui est arrivé à ces petits enfants:

 

Les gens sur place trouvaient important de rendre hommage aux jeunes disparus et de réfléchir ensemble sur ces tristes événements :

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here